Ian Lipinski - vainqueur incontesté de la Mini en Mai 2016

Ian Lipinski

Samedi matin, un beau soleil dans la baie de Quiberon, une jolie brise et dans le lointain on aperçoit le premier Mini qui pointe son nez. Ian Lipinski sur Griffon #865 arrive, serein et heureux de remporter l'édition 2016 de la Mini en Mai, après une course qu'il a mené de main de maître depuis le départ.
Dès le départ du petit parcours, Ian est à l'aise avec son bateau et il prend la tête de la flotte sans qu'aucun de ses concurrents ne l'inquiètent. Il passe la bouée de fin de parcours avec une large avance, et c'est parti pour 500 milles en solo sur son plan Raison, qu'il va avaler en creusant encore et toujours l'écart avec les suivants.

Mini en mai : Paroles de Ministes en mer

Mini en mai

Troisième jour de course pour les concurrents de la Mini en Mai où la bataille fait rage. Chacun tente de tirer son épingle du jeu et depuis le passage de la bouée BXA dans la matinée, les écarts se creusent.

En Proto, Ian Lipinski (Griffon #865) continue sur sa lancée et conforte même son avance sur le reste de la flotte, il est suivi de Simon Koster (Eight Cube #888) et de Emmanuel Renaud (Wild Side #753).
En Série, Thomas Dolan (Offshore Sailing.fr #910) et Pierre Chedeville (Blue Orange Games - Voiles des Anges #887) sont au coude à coude devant Tanguy Bouroullec (Pogo Patrners #909) et Yannick Le Clech (Dragobert #906).

Une fois n'est pas coutume, les Ministes ont eu aujourd'hui l'occasion de partager leurs impressions à leur passage du pont de l'île de Ré. A cette occasion, nous leur laissons la parole, parce que c'est encore eux qui en parle le mieux.

Pornichet Select 6.50 : avaries et abandons... et Clarisse 5ème.

 

Nouveau : Adhérez en ligne

Adhérez en ligne

C'est tout nouveau, grâce à HelloAsso, vous pouvez dès maintenant adhérer à l'association Rêve Océan en ligne en toute sécurité.

Lorient Bretagne Sud Mini

L'arrivée @Yvan Zedda_LGL_LBSM 2016

Les conditions magnifiques pour le départ se sont vite révélées scabreuses pour la flotte de Mini 6.50 engagés sur la Lorient Bretagne Sud Mini 2016. Le mal de mer sévit dans presque tous les équipages contraignant même certains à l'abandon. Puis il y aura des casses, étais, dérives, enfin une météo dure et des délais trop courts pour des organismes déjà épuisés. et puis il ya ceux qui se sont fait très plaisir sur les bords de portant même si ça mouille beaucoup, ceux qui auront repoussé leurs limites au-delà parfois ce qu'ils auraient imaginer.