Charly Fernbach S 869 Le Fauffiffon Hénaff © Mini Transat Îles de Guadeloupe 2015

Retrouvailles, convivialité, rencontres, et partage ce samedi à Arrecife pour le prologue de la deuxième étape de la Mini Transat Îles de Guadeloupe. Les concurrents sont sortis de la Marina Lanzarote, non pas en solitaire pour une fois, mais accompagnés par leur parrains, des commerçants locaux, par des jeunes navigateurs des écoles de voile locales, des membres de leur famille ou des amis. Pour tous, ce fut un moment spécial et surtout une très belle journée !

Après le briefing de la direction de course ce matin au Club Mini de la Marina d’Arrecife, les ministes ont préparé leur bateau pour le prologue prévu en milieu d’après-midi. Le rendez-vous était donné à 13h, heure locale, à tous les invités. Les enfants ont d’abord rencontré les skippers avec qui ils allaient embarquer un peu plus tard. Les parrains, des commerçants de l’île, ont accueilli et aidé d’une manière ou d’une autre leurs filleuls ministes durant l’escale à Lanzarote. L’occasion de les remercier et de passer un dernier bon moment ensemble avant le départ.

Après les présentations, la flotte des Mini 6.50 s’est élancée, vers 15h heure locale, depuis la Marina Lanzarote jusqu’au large du Real Club Nàutico de Arrecife puis de la Punta del Cantito, pour un parcours entre quelques bouées mouillées devant la capitale de l’île. L’occasion pour les concurrents d’échanger avec les équipiers du jour sur les particularités de leur bateau et de leur aventure. Ces derniers ont pu découvrir les Minis qu’ils voient depuis un mois maintenant amarrés aux pontons de la marina, voir comment est organisé l’intérieur, comment on mange, où on dort, combien de voiles il y a à bord… un moment unique pour les amateurs de voile qui ont largement répondu présents.

Le prologue de la 2e étape de la Mini Transat Îles de Guadeloupe a donc été une belle fête, mais aussi un exemple de l’Esprit Mini qui règne sur la flotte depuis le départ de Douarnenez, et pour beaucoup, un souvenir inoubliable. La convivialité et la proximité avec les skippers ont permis à tous les participants de profiter pleinement de l’expérience et peut-être même suscité de nouvelles vocations ! Une manière sans doute de remercier la Marina Lanzarote pour l’accueil qu’elle a offert aux ministes durant l’escale. Pour les 64 coureurs encore en course, un nouveau chapitre commence : dans tout juste une semaine, ils quitteront Lanzarote pour prendre le large en direction de la Guadeloupe, en solitaire cette fois-ci, mais avec de beaux souvenirs.

Ils ont dit :

Marta Romero, Real Club Náutico de Arrecife
« J’apprends à naviguer en Optimist au Real Club Nàutico. L’expérience d’aujourd’hui était incroyable, même si je me sentais très petite sur le bateau, je sens qu’il est plus fort que moi parce qu’il est très grand par rapport à un Optimist. »

Vicente Maturana, Escuela de Pesca de Arrecife
« Je suis sorti sur l’eau avec Michele Zambelli, pour moi c’est la première fois que je navigue avec un professionnel. C’était génial ! J’ai appris plein de choses, comment barrer le bateau, naviguer en fonction du vent, du courant, des vagues et régler les voiles pour aller le plus vite possible. Quand on a commencé à gîter c’était excitant. Une expérience géniale et unique ! »

Nacho Postigo, Vamos Vamos
« Une très jolie balade, avec les invités à bord qui ont été super et ont beaucoup apprécié. Le temps a été un peu capricieux, il a plu quelques gouttes mais la lumière sur l’eau était très belle, c’était très sympa. Le bateau est impeccable, tout est à sa place, je suis prêt à partir. »

Source : Mini Transat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir