Finir cette étape honorablement n'est pas de tout repos. Pas facile de maintenir une place correcte dans ce peloton de tête, chaque empannage est un pari sur les derniers bords : les descentes au Sud font perdre des places, le bord vers l'Ouest en regagner. Il s'agit de bien viser.

25/09 à 20h00

Le groupe Ouest dont je fais partie rejoint le groupe Est (les jaunes) qui filent à l'Ouest pleine balle. Ils sont trop forts : j'ai beau revoir les routages, je ne sais pas comment ils ont pu aussi bien anticiper les bascules de vent toujours au bon moment. Bref, ils nous passent devant le nez sans même un regard vers nos mines déconfites...

09252001

Dur le réveil

Et vlan, encore ce bord Sud OBLIGATOIRE qui nous fait perdre presque 100 places. Le pire, c'est que je sais que je n'arriverai même pas à en remonter la moitié d'ici l'arrivée. Au contraire, je crois que j'ai loupé le bon wagon, et que je me retrouve au pire endroit, l'étrave entre deux chaises.

09261037

Sauver les meubles

Il y a un groupe qui raplique par tribord, ce serait pas mal de se glisser là-dedans, histoire de s'accrocher à un dernier espoir de finir dans les 400. Même ça, j'ai du mal à y croire maintenant.

09261735

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir