Ian Lipinski

Samedi matin, un beau soleil dans la baie de Quiberon, une jolie brise et dans le lointain on aperçoit le premier Mini qui pointe son nez. Ian Lipinski sur Griffon #865 arrive, serein et heureux de remporter l'édition 2016 de la Mini en Mai, après une course qu'il a mené de main de maître depuis le départ.
Dès le départ du petit parcours, Ian est à l'aise avec son bateau et il prend la tête de la flotte sans qu'aucun de ses concurrents ne l'inquiètent. Il passe la bouée de fin de parcours avec une large avance, et c'est parti pour 500 milles en solo sur son plan Raison, qu'il va avaler en creusant encore et toujours l'écart avec les suivants.

Il faut dire que Ian a déjà derrière lui un beau palmarès: en Série, il est le vainqueur de la Transgascogne et de la Mini Transat 2015. 2016, changement de bateau, il prend la suite de Davy Beaudart sur Griffon et entre dans la catégorie Proto. Ce qui semble une nouvelle fois lui réussir, puisque c'est sa troisième victoire de la saison, après la LBSM et la Pornichet Select: "Je suis super content d'avoir la chance de naviguer sur un tel bateau. A chaque bord, il paraît extraordinaire. C'est un plaisir de chaque instant. C'est nouveau pour moi un bateau si léger et puissant, et ça me surprend encore!".

Concernant sa position dans le classement, Ian a du attendre l'embouchure de la Gironde pour savoir qu'il était en tête: "J'étais incertain, il y avait eu de la molle et là, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais quand j'ai su que le suivant était derrière à 50 milles à un nœud de vitesse, j'étais rassuré. A partir de là, c'était plutôt tranquille, j'ai pris le temps de prendre les bonnes décisions, je voulais faire une navigation correcte sans m'énerver, et prendre le temps de me reposer".

Accueilli par ses proches et sa fille de 2 ans, Ian, un large sourire aux lèvres, semble heureux de cette victoire: "Tout s'est très bien passé. Il n'a pas fait aussi beau que Yves l'avait dit, il faut dire que j'étais attentif, j'étais en plein test de mes panneaux solaires. C'était vraiment chouette de faire le grand parcours pour la première fois. Nous avons eu toutes les conditions. Il y a eu des passages sportifs et de beaux bords sous spi. A un moment, il y a eu de la houle de face, j'avais l'impression d'être sur un zodiac de 200 cv! Je suis très content de gagner cette belle course".

Source : Mini en mai

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir