Intense et révélatrice, cette 15e Transgascogne 6.50 s'est jouée en deux étapes express qui, même si elles pouvaient paraîtres faciles sur le papier, ont été complexes et techniques à négocier au cœur du golfe… Axel Tréhin (Aleph Racing) l'emporte sur le fil en prototype : sa première victoire en solitaire sur le circuit Mini. Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) réalise un double sans faute avec deux implacables victoires d'étape. En double, le duo Lagneaux/Alran sur le Pogo 3 « Carac » en bateaux de série et la paire Lakeman/Pen (Gimmick) en prototype s'imposent dans leurs catégories respectives.

Sur cette Transgascogne 6.50, Axel Tréhin (Aleph Racing) en prototype et Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) en bateaux de série, viennent de marquer les esprits. Ils ne sont bien sûr pas des révélations à proprement parler. L'un comme l'autre ayant déjà fait preuve de ses talents, mais là, ils ont, chacun à sa façon, brillamment enfoncé le clou !

FAIRE MENTIR LA LÉGENDE… OU PAS ?

Le classement de la Transgascogne 6.50, a souvent été précurseur de celui de la Mini Transat à venir.

Certaines éditions ont cependant fait mentir cette presque « légende », mais il n'en reste pas moins que cette ultime course de validation avant la Mini Transat est un reflet assez fidèle des forces en présence… (Absents de cette Transgascogne 6.50 mis à part, bien sûr, comme, notamment, Davy Beaudart en prototype et de skippers de Pogo 3 en bateaux de série.)

En prototype solitaire, un trio a véritablement animé cette course, un trio de Trinitains d'ailleurs... À l'aller comme au retour, Axel Tréhin (Aleph Racing) et Frédéric Denis (Mini 800) se sont livrés à de véritables duels ! Au final, ils décrochent une victoire chacun et terminent à 1'38s seulement l'un de l'autre. Clément Bouyssou (Le Bon Agent), deux fois troisième, complète assez logiquement ce podium, après avoir mené toute la première partie de cette étape retour.

En bateaux de série solitaire, Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) a survolé la course. Bonne vitesse, belles trajectoires il a, deux fois de suite, distancé ses adversaires de près d'une heure, fait rarissime en bateau de série où les épreuves se jouent en général au coude à coude.

Au classement général, il affiche un total d'1h51 d'avance sur Julien Pulvé (Novintiss). Derrière ces deux Ofcet, Tanguy Le Turqais (Terreal) a bataillé comme un lion sur l'étape retour pour accrocher le podium et montrer ainsi qu'il faudrait encore compter sur les « anciennes » carènes*.

En Prototype double, victoire du couple Hollandais Florian Lakeman/Suzanne Pen (Gimmick), plus rapides que leurs adversaires vendéens Fabrice Guyon/William Pain (Chykeeta - Salvia Nutrition).

En bateaux de série double, les Pogo 2 avaient réussi à contenir l'équipage du Pogo 3 sur la première étape, mais, au retour, Albert Lagneaux et Stéphanie Alran (Carac) déjà plus à l'aise dans la découverte de leur Pogo 3 avaient distancé leurs poursuivants de plus de 15 milles (soit 2h de course) au moment où ils ont coupé la ligne tandis que, derrière eux, le vent s'est évanoui. Il faudra donc encore de longues heures de patience à ces équipages encore en course pour rallier à leur tour Port Bourgenay et dévoiler le podium des prototypes doubles.

L'ensemble de la flotte sera à quai ce dimanche. Et les concurrents se retrouveront mercredi pour la remise des prix de cette Transgascogne 6.50 2015.

* Ofcet et Pogo 3, nouvelles carènes puissantes qui viennent d'être homologuées « bateaux de série » disputaient là leur première course dans leur catégorie de prédilection. Ces nouveaux Mini sont notamment plus rapides aux allures débridées, allures qui ont prédominé sur cette Transgascogne 6.50...

MOTS DE PONTON

Axel Tréhin (Aleph Racing), vainqueur de la Transgascogne 6.50 2015 en prototype solitaire : « J'étais vraiment énervé à l'arrivée de m'être fait passer par Fred (Frédéric Denis (Mini 800), vainqueur de la 2e étape, ndlr), il a eu une risée que je n'ai jamais eu sur la fin alors que j'avais travaillé mon placement toute la journée et que ça avait bien payé. J'étais là où je voulais être, avec 2 milles d'avance. Et je n'ai rien pu faire. Mais au final, le bilan est super positif ! Podium final prototype solitaire ! Le bateau est rapide, fiable, rien ne bouge, et pourtant on a bien tiré dessus. C'est génial de se bagarrer avec Fred. Nous avons fait les chantiers de nos bateaux ensemble, on s'entraine ensemble… C'était la première fois que je naviguais en configuration Mini Transat, avec mes nouvelles voiles et ça va vraiment vite ! »

Frédéric Denis (Mini 800), 2e de la Transgascogne 6.50 2015 en prototype solitaire : « Axel a bien joué sur son placement. C'est génial cette bagarre entre nous : sur l'eau, il n'y a plus de copain (rires) ! Comme, par exemple, sur la fin de cette 2e étape : c'était vraiment tendu entre la molle et les risées. Ce sont ces moments-là que l'on vient chercher, ça fait de belles batailles, surtout contre Axel !Nous n'avons pas les mêmes points forts, mais, au final, nous avons un potentiel assez proche. Il y a des chances que l'on se retrouve sur la Mini Transat… »

Clément Bouyssou (Le Bon Agent), 3e de la Transgascogne 6.50 2015 en prototype solitaire : « Je n'ai jamais pris un aussi bon départ (Clément a mené la flotte une bonne partie de cette 2e étape, ndlr) ! J'étais à la barre tout le temps, les conditions étaient dures avec plus de 25 nœuds et surtout une mer très désagréable, le bateau tapait, mais ça marchait bien. Ensuite, j'ai eu des soucis techniques, j'ai perdu mon aérien, ce qui m'a bien manqué, sur la fin, dans la « molle ». Mais je suis content d'avoir cassé ce qu'il y avait à casser ici, avant la Mini Transat. Et je suis surtout très content de faire un podium pour mon nouveau partenaire ! »

______________________________

Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)), vainqueur de la Transgascogne 6.50 2015 en bateau de série solitaire : « C'était une belle course. Je suis notamment super content des voiles. Nous avons beaucoup travaillé dessus avec la voilerie X. Le spi est un petit bijou...Au début, sur cette 2e étape, j'avais prévu de marquer Julien (Julien Pulvé (Novintiss) 2e, ndlr) et quand j'ai vu que j'avais une bonne vitesse, j'ai décidé de faire ma route. J'ai bien glissé… Sur la fin, j'ai quand même eu un doute, mais je me suis recalé devant eux pour les contrôler. Il me reste encore un peu de travail sur le bateau, mais je n'ai rien cassé. C'est une belle récompense de tout le travail réalisé depuis plus d'un an. »

Julien Pulvé (Novintiss) 2e de la Transgascogne 6.50 2015 en bateau de série solitaire : « C'est super positif. Deux Ofcet aux deux premières places, pour la première course du bateau en série, c'est vraiment bien ! Mais il y a une belle bagarre avec les autres bateaux, c'est ça qui est intéressant. Ian et Tanguy connaissent leur Mini par cœur, ça fait la différence : il faut que je progresse sur l'Ofcet, je ne le connais pas encore assez. J'ai aussi du travail à faire sur les voiles, mais 2e c'est super positif ! »

Tanguy le Turquais (Terreal), 3e de la Transgascogne 6.50 2015 en bateau de série solitaire : « Ce n'était pas évident d'aborder cette course en sachant que j'allais devoir viser une 5e ou une 6e place au lieu d'un podium ou d'une victoire. Et comme je n'ai pas bien marché sur la première étape, j'ai décidé de faire abstraction de ce différentiel de vitesse entre les nouveaux bateaux de série et les autres, pour faire ma course. J'ai été malade au début, comme beaucoup de monde je crois, la mer était très mauvaise, donc j'ai laissé filer parce que je savais que ça se jouerait sur la fin. Quand je me suis senti mieux, je me suis arraché et ça a payé ! Je suis très content de ce final, ça remet du baume au cœur. C'était une répétition générale de la Mini Transat et cette deuxième étape montre que tout n'est pas perdu par rapport aux nouveaux bateaux : je reste hyper motivé ! »

_____________________________________

PROTO SOLO - 2ÈME ÉTAPE

PROTOTYPE SOLITAIRE

CLASSEMENT GÉNÉRAL AVANT JURY

1 - 716 - Aleph Racing - Axel Trehin- 2j 09h 13min 16s

2 - 800 - Mini 800 - Frédéric Denis à 01min 36s

3 - 802 - Le Bon Agent - Clément Bouyssou à 50min 38s

4 - 756 - Onelinesim - Alberto Bona à 02h 22min 49s

5 - 679 - Cherche Sponsor vincentgrison.com - Vincent Grison à 02h 40min 20s

ARRIVÉES 2E ÉTAPE

1 - 800 - Mini 800 - Frédéric Denis - 03/08/2015 01:41:58 - 1j 07h 27min 58s

2 - 716 - Aleph Racing - Axel Trehin - 03/08/2015 01:43:32- à 01min 34s

3 - 802 - Le Bon Agent - Clément Bouyssou- 03/08/2015 01:51:31- à 09min 33s

4 - 756 - Onelinesim - Alberto Bona- 03/08/2015 02:49:13 - à 01h 07min 15s

5 - 679 - Cherche Sponsor vincentgrison.com - Vincent Grison - 03/08/2015 02:50:45- à 01h 08min 47s

SÉRIE SOLO - 2ÈME ÉTAPE

BATEAUX DE SÉRIE SOLITAIRE

CLASSEMENT GÉNÉRAL AVANT JURY

1 - 866 - Entreprise(s) Innovante(s) - Ian Lipinski- 2j 15h 00min 36s

2 - 880 - Novintiss - Julien Pulve - à 01h 51min 24s

3 - 835 - Terreal - Tanguy Le Turquais- à 02h 15min 40s

4 - 886 - Stink Foot - Sander Van Doorn- à 02h 21min 36s

5 - 832 - dulemanalocean.com - Arnaud Machado - à 03h 25min 17s

ARRIVÉE 2E ÉTAPE

1 - 866 - Entreprise(s) Innovante(s) - Ian Lipinski - 03/08/2015 04:10:15- 1j 09h 56min 15s

2 - 880 - Novintiss - Julien Pulve - 03/08/2015 05:09:23 - à 59min 08s

3 - 835 - Terreal - Tanguy Le Turquais - 03/08/2015 05:10:55 - à 01h 00min 40s

4 - 886 - Stink Foot - Sander Van Doorn - 03/08/2015 05:41:22 - à 01h 31min 07s

5 - 824 - Nescens - Patrick Girod - 03/08/2015 06:04:55 - à 01h 54min 40s

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir