Au bout du tunnel.

Mardi 26 mai

Ancenis - Nantes

Le réveil est tranquille, Céline et Fabrice sont restés avec nous pour la nuit et ont couché dans un petit chalet sur pilotis. Après notre éternel petit déjeuner, il faut plier bagages et à nouveau porter le tout vers la rive qui se situe à 300 m ( passage dans le sable compris!)

Nous voici sur l'eau, le temps n'est pas trop mauvais, en tout les cas, il ne pleut pas et d'âpre la météo ça doit s'arranger. Les paysages défilent , les rives sont de plus en plus éloignées.


Nous pouvons observer près des berges, des restes de fours à chaux, et en amont de la ligne de chemin de fer des constructions de soutènement pour que la roche ne s'effondre pas. ils ne datent pas d'hier. Les anciens étaient tout de même très judicieux.

Le trajet se poursuit tranquillement et les kilomètres défilent assez rapidement jusqu'à l'entrée dans Nantes. De loin, nous pouvons apercevoir la Tour de Nantes, Stef retrouve son fief !
Nous passons les différents ponts pour atteindre l'écluse Saint6Félix pour pouvoir arriver au cœur de Nantes. L'éclusier nous explique que depuis cette année, les kayaks ne sont plus autorisés à passer mais vu notre périple , il fait une exception. Ouf !

Ça y est, la porte se lève et nous voici partis pour un tour de manège ! Lorsque les deux portes sont fermées, l'eau arrive par les trappes et nous commençons à monter par paliers. Il ne faut pas avoir mal au cœur. Nous nous tenons tous ensemble, tandis que Stef est accroché à l'échelle afin de maintenir les kayaks droits. L'opération ne prend que quelques minutes, c'est impressionnant et spectaculaire. On adore !

Allez, maintenant, direction le tunnel St-Félix, le feu est au vert et nous nous engouffrons tandis que les lumières s'allument. C'est un peu plus glauque et l'odeur n'est pas terrible mais il n'y a que 800 mètres à parcourir pour atteindre le quai Ceineray où nous attendent les représentants d'Herbalife, Stéphane, Patricia et Audrey.
Ils nous accueillent très chaleureusement et arrivent également Marie-Claire et Michel, la famille de Didier, avec le pique nique. Grand luxe !

Durant 2h, nous allons rester là, à discuter, manger et faire le point sur notre forme mais les bonnes chose ont une fin , il faut penser à trouver notre bivouac.
Direction la base nautique de la Jonelière sur les bords de l'Erdre, où nous pouvons nous installer sous la bénédiction des responsables de la base, forts accueillants et sympathiques ( merci à Fred, Bernard et Laurent Quilès, le Directeur du site).

Pas de soucis pour le repas ce soir, la famille de Stef a encore fait les choses en grands, Christelle, Philippe, Anouk et Sasha , nous approvisionnent, le top.
Une belle soirée qui s'annonce.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir