Retour aux sources !

Samedi 16 mai

Châteauneuf sur Loire- Orléans

Nous prenons notre temps ce matin étant donné que l'étape n'e fait que 28 kms !
Dès le réveil à 8h, Manue va chercher le linge qu'elle a mis dans le sèche linge hier au soir et horreur, il est encore tout mouillé, qu'à cela ne tienne, elle remet une petite pièce dans la fente et en avant pour une nouvelle heure de séchage !
Pendant ce temps , nous prenons notre petit déjeuner et commençons à plier le camp... enfin , doucement mais sûrement.

Au bout d'une heure, retour à la case sèche linge, c'est Stéphane qui y va et revient les bras chargés... mais de linge encore mouillé... vite il y a un petit rayon de soleil alors il tend des cordes à linge un peu de partout ( sur les arbres, sur les kayaks de location qui sont à côté de nous!) bref un vrai camp de Romanos!!
Du coup, nous sommes encore moins pressés car il faut que que tout ça sèche. Et ce n'est pas gagné vus les nuages qui arrivent !
On continue donc nos autres rangements tandis que Antoine (un voisin de Stéphane et Manue) passe nous voir puisqu'il est dans le coin chez sa famille. Ça fait plaisir.

Il est 11h quand nous décollons après avoir récupéré tout notre bazar...
Nous avons un petit coup de fatigue aujourd'hui, on paie un peu la journée d'hier et les kilomètres que nous avons fait en plus sous ce satané vent !
Ce soir, nous allons pouvoir nous poser chez la maman de Didier et ça nous fera pas de mal ce petit break nocturne.
D'ailleurs au pont de Jargeau, elle nous attend (après une dizaine de kilomètres) pour nous prendre en photo... un petit arrêt s'impose , elle nous suivra tout au long de cette étape.
Nous reprenons..., le vent de face ne nous laisse aucun répit, ni même les bancs de sable qui essayent de nous piéger régulièrement....mais à ce petit jeu là, nous devenons assez bons et ils ne gagnent plus.
Nous croisons de plus en plus de Toue ou de Plates sur les bords de rive, elles sont restaurées et utilisées pour les promenades. De même, les premiers kayaks de location font leur apparition, nous les doublons allègrement tandis qu'ils zigzaguent pour avancer... le vent ne les aide pas.
L'étape se poursuit tranquillement et au bout de 3h de navigation, les premières maisons Orléanaises apparaissent, maintenant, il faut trouver la plage qui va nous mener au plan d'eau puis au club de kayak d'Orléans, qui va prendre en pension cette nuit nos bateaux.
C'est chose faite après un faux arrêt un peu trop tôt mais nous avons eu la joie de voir Didier nous faire une belle glissade dans la boue... dommage, mon appareil photo n'était pas prêt !

Bon, ben là, arrivée pénible car évidemment, il a fallu faire un portage entre la rive de la Loire et le plan d'eau, remonter dans le bateau, pour aller en face jusqu'au club et du club, mettre à nouveau les bateaux sur les chariots pour monter et passer un pont qui surplombe une petite rivière pour redescendre au local fermé du club ! Vous avez suivi ? Pas simple le parcours, pire qu'un jeu de piste.
Heureusement, la maman de Didier est là pour nous réceptionner et nous emmener dans sa maison pour ce soir où nous sommes reçus comme des rois. Grand merci à elle, tout a été parfait !

 

Commentaires   

0 #1 CUSSIERE 20-05-2015 08:16
Bonjour, je voyage tous les jours avec vous merci pour les super photos et pour les infos. Courage l'Océan arrive, je me suis fait du souci 2 jours sans nouvelle mais vous étiez sur le canapé de la Maman de Didier et celà ce comprend !!! Bonne journée.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir