Tout feux tout flamme.

Samedi 09 mai

Digoin - Le Fourneau

Encore une nuit bien humide, et un matin bien gris, nous avons hâte de retrouver un grand soleil.
Pour cette nouvelle journée,Bernard continue la navigation avec nous, les premiers coups de pagaies sont toujours aussi durs, il faut prendre le temps de chauffer la machine.
Assez, vite nous avons un apport d'eau important d'un des affluents de la Loire ce qui nous permet d'augmenter notre vitesse de croisière, cela nous aide bien car nous avons 43 kms de descente jusqu'au village du Fourneau.

Pas de portage à signaler sur cette section mais simplement un seuil que l'on devrait pouvoir franchir facilement.
Enfin,les premiers rayons du soleil percent au travers des nuages et nous voyons le ciel se découvrir au fil de notre descente.
Après un long virage à droite, nous entendons un bruit de remous et de vagues, le courant s'accélère effectivement et face à nous, le seuil avec de gros mouvement d'eau. Stef et Manue s'approchent doucement afin de faire un premier repérage, un coup rive droite et coup rive gauche ...ils hésitent... aller ce sera passage 2/3 droite,il faut être précis si on ne veut pas casser le bateau même voir dessaler (retourner le kayak).
Ça y est, c'est parti gouvernail relevé ,Stef encourage Manue : Go,go,Go le bateau percute les vagues, ils sont passés. Didier quant à lui enchaîne, il dévie de la trajectoire, monte sur un rocher, fait un demi tour ,se retrouve face aux grosses vagues et au courant....il se fait chahuter, entame une reprise de courant et plouf : dessalage, l'eau froide le fait suffoquer, il attrape son bateau plein d'eau tant bien que mal. Le courant le pousse, Manue et Stef le récupèrent et le rapprochent de la berge dans un contre courant...pendant ce temps là, Bernard s'est élancé et franchît le seuil avec un peu d'appréhension, il faut dire qu'il vient de voir Didier nager !
Alors que Didier finit de vider son kayak, on se rend compte que celui ci a subit une grosse avarie, il va falloir faire de la résine ce soir !!!!!
Heureusement,nous arrivons à 16h15 au bivouac, superbe plage sur les bords de Loire.
Belle surprise pour Manue : Mathilde, Baptiste, et Michel sont venus passer la nuit en bivouac de même que Éric notre ancien collègue de l'Ucpa.
Après les réparations du kayak de Didier, nous passons un superbe soirée près du feu de camp.
Demain nous serons 5 kayakistes pour faire la section le Fourneau- Decize.... ça va être sympa.

Commentaires   

+1 #2 Laure 11-05-2015 14:08
Bravo Didier: le roi de la résine !!! Mdr...
Citer
+1 #1 cm Duingt 11-05-2015 09:34
Les vaches sont vachement belles! Alors Didier, tu n'as pas résisté à l'envie de nager un peu :)
Sympa le feu de camp, on viendrait bien chanter autour avec vous
Bisous
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir