Au pied du mur

Steph

Aujourd'hui samedi 2 mai, nous nous levons sous un grand ciel bleu et les premiers rayons du soleil rentrent dans notre tente.
Nous attaquons rapidement le démontage du campement et le chargement des kayaks,pendant que Didier accompagné de Laure ( que nous avons rencontré la veille) va acheter un nouveau réchaud et un kit de résine ...on ne sait jamais çà peut resservir !
De retour, nous prenons les croissants que Laure nous a amené et le café offert par Fares et Émilie.

Départ de Brives Charensac
Une dernière photo d'adieux et tout notre Fan Club Brivois nous accompagne jusqu'à la mise à l'eau.
A peine 100m de parcourus et crac...la remorque de Didier se fend et le kayak tombe...il faut dire que nous sommes chargés comme des mulet!
Nous embarquons enfin plein d'entrain pour une étape de 37kms , il est déjà 10h30!...

A la corde
Les premiers petits passages techniques s'enchaînent sans grosses difficultés mais rapidement nous devons nous mettre à l'eau afin de descendre les kayaks ã la corde. Avec nos bateaux chargés et d'une longueur inadaptée à la pratique en eaux vives, la journée va vite se transformer en cauchemar...le temps défile plus vite que les kilomètres. Il y a sur le topo guide 4 portages de prévus, après 4 heures de navigation, nous voilà enfin face à notre première difficulté: un débarquement s'impose !

Le déchargement des kayaks nous facilite la tâche pour le transport à travers champ! Harnachés comme des chiens de traîneau nous tirons les kayaks tant bien que mal... La journée va être longue mais nous restons motivés!


La descente continue avec des passages plus ou moins délicats où nous devons nous mettre encore à l'eau. A la sortie d'un virage, en rive droite un immense panneau STOP, y aurait-t-il une intersection ? Eh non, seulement un gros barrage EDF ! Une indication, nous montre un kayakiste avec son bateau sur le dos, purée qu'est ce qu'il est costaux, dans notre cas c'est déchargement des kayaks, crapahut sur le chemin caillouteux et pentu, jusqu'au mur qui borde la route puis escalade (6A!).
Comment allons nous passer les bateaux ?? Ils n'ont rien prévu pour celà ?

1er gros obstacle SAM 3772 SAM 3774
Nous déployons nos forces et après une bonne heure d'effort nous rembarquons 2kms en aval ! On nous avait parlé d'une Loire sauvage !

De réelles questions se posent, n'aurions nous pas dû partir de plus bas? Celà va se confirmer, puisque après le dessalage de Didier, au détour d'un magnifique château sur son promontoire, le second barrage apparaît. Une reconnaissance, tout devrait bien se passer.

Sauf que...même cinéma mais avec un bonus en plus...après être à nouveau dans les bateaux, un passage technique en S nous empêche de continuer...un conseil de sages s'impose!
Nous avons beau tourner le problème dans tout les sens, y'a rien qui fait...sommes nous voués à abandonner notre défi au milieu des rochers?
C'est mal nous connaitre nous ne lâchons rien!

Un repérage s'impose pour atteindre la route au dessus de nous: cailloux, ronces, boue, rochers et mur ne nous facilitent pas la tâche ...il va falloir envoyer du Gros!

SAM 3779 SAM 3780 SAM 3781
Après 4 heures  d'effort et quelques chutes de Didier, tout le matériel est enfin sur la route. Il n'y a plus qu'à attendre Jérôme, loueur de kayak, que Didier a pu avoir au téléphone juste avant qu'il ne tombe en panne...les pépins continus...il est 20h30!!

 SAM 3778SAM 3784 SAM 3786 SAM 3783

Nous arrivons au Cosy Camp (camping 5 étoiles!!) où Richard nous attend pour nous installer dans un superbe chalet tout confort, après une si rude journée nous le méritons bien...merci à lui et son épouse.

SAM 3787

Commentaires   

0 #3 Michel BAILLAU 05-05-2015 21:36
Oui, belle expédition !!!
Les difficultés font partie de la motivation et permettent uune monté d'adrénaline, mais quand même ...
Je suis tout ça de près !
Citer
0 #2 Ecole de Duingt 04-05-2015 09:16
Et ben dites donc... vous n'avez vraiment pas de chance pour ce début; nous espérons que le plus dur est maintenant derrière vous et qu'après une bonne nuit de sommeil, vous aurez bien récupéré pour la suite de votre aventure! Finalement, comme dit Léo, ça valait bien les crocos!! On vous envoie plein de courage.
Bises à vous 3
Citer
0 #1 Laure 03-05-2015 19:20
Vous êtes des fous... pour avoir suivi votre périple de près hier, samedi, nous mesurons les difficultés que vous raconté si simplement!!! Mais la vie est faite de surprise, vous en accumulé lol... mais aussi de belles rencontres.. Vite, on a hâte de savoir la suite de l'aventure :)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir