De la pré-inscription à la qualification

parcours qualifFaire la Mini Transat se mérite… Aujourd’hui, pour espérer être sur la ligne de départ, les concurrents doivent suivre un cycle de qualification dont certains murmurent qu’il est parfois plus exigeant que la course elle-même. Ces règles se sont imposées au fil du temps, avant tout pour développer la sécurité active de chaque concurrent et s’assurer que les prétendants à la traversée avaient le niveau requis.

Aujourd’hui, pour participer à la Mini Transat, il faut pouvoir justifier, sur le bateau sur lequel on est inscrit, de plus de 1000 milles en course - dont une épreuve en solitaire - sur les différentes courses du circuit Mini, ainsi que d’un parcours de qualification de 1000 milles sans escale. Deux parcours sont proposés : en Atlantique, les concurrents doivent accomplir une boucle entre l’île de Ré, le plateau de Rochebonne et la bouée Coningbeg au large de l’Irlande. En Méditerranée, ils devront contourner l’île de Gorgone (au large de Gènes), l’île de Porquerolles, passer entre Minorque et Majorque, contourner la Sardaigne, puis l’île de Zannone, non loin du golfe de Naples.

Chaque concurrent peut entrer dans une des boucles à partir d’un point de son choix.

Les courses du programme Mini 6.50

ffv courseaulargeLe programme des courses du programme de la Classe Mini 6.50 est établi d'année en année, et aboutit au classement annuel du championnat de France Promotion Course au Large en Solitaire.

Plus de 5000 milles en course

Total de milles :

  • En solitaire : 3720 milles
  • En double : 1350 milles